Parcours artistique

Née à Lisieux, Yannick HESLOT vit et travaille en Touraine.

 

C’est dans l’enfance et grâce aux encouragements de son père que Yannick HESLOT initie sa pratique artistique. A l’adolescence, elle teste de nombreuses techniques, le dessin devenant un besoin  et un espace de liberté et d'expression de soi.

 

La vie personnelle et professionnelle freinent l’activité artistique pendant de nombreuses années. 
Vers 40 ans, Yannick HESLOT reprend ses études vers un métier lié à l’humain et à sa singularité (Ingénierie & Conseil en Formation).

La pratique artistique reprend une place prépondérante, débloquant une énergie longtemps contenue.

 

Des rencontres avec des professionnels l’encouragent à exposer et à traduire sa sensibilité.

Démarche artistique

La peinture est, pour Yannick HESLOT, une évasion, un espace de liberté absolue.

 

Ressentir les vibrations d’un arbre, se laisser porter par le vent, capter l’énergie de la mer qui claque contre les rochers, déceler la singularité d’un arbre ou d’un visage, jouer avec la paréidolie (1), tout peut être prétexte à embarquer pour un voyage sur la toile.

 

La perception, l’émotion sont les éléments déclencheurs dans le processus créatif. L’inconscient et l’imaginaire libèrent une vision nourrie de lectures et de réflexions. La peinture est à la fois voyage intérieur et ouverture sur le monde.

 

Puis les sens font place à la recherche de l’essence. Attirée par la puissance de la vie manifestée, Yannick HESLOT aborde un monde lié. Les espèces, les cultures se confondent, se nourrissent dans une danse pour la vie, une recherche de la lumière.

 

Yannick HESLOT cherche à capter l’âme de son sujet.

S’ouvrir, explorer cette respiration de l’être vivant rejoint la phrase prononcée par  François Cheng (2) « la splendeur de l’univers n’a de sens que par notre cœur, notre regard ».

 

La notion de partage est essentielle et donne sens. Partage de la vie au cœur de l’univers. Partage pour communiquer, interpeller, transmettre une invitation à décentrer son regard, à rêver, à rire, à agir…

 

Tout est courbes, respiration, couleurs. Le crayon se fait tendresse avec la sanguine. La couleur et le moelleux de la peinture à l'huile jouent à traduire les mouvements du corps et la musique de la vie.

1 paréidolie : illusion d'optique consistant à voir dans l'informe une forme identifiable : animal, visage, etc.  ou... laisser son imagination gambader!

2 François Cheng : poète, écrivain, calligraphe.

La presse

PROG150.sept2018.SLP.YannickHeslot
PROG150.sept2018.SLP.YannickHeslot

2018 Le Prog

190427NR OT Loudun
190427NR OT Loudun

2019 avril Office du Tourisme Loudun

190404 NR MDV
190404 NR MDV

2019 avril Maison des Vins

180702NRTavant
180702NRTavant

2018 Expo église de Tavant